Les Chemins du Soleil : jour 2 / Châtillon-en-Diois – Veynes

📷Marc Chaland

Je me réveille juste avant 5h. Cyrille ne semble pas bouger dans sa tente. Je pars au petit déjeuner avec ma frontale. À mon retour, je toque à sa tente. Il est en train de se réveiller. Du coup, je l’accompagne et reprend un second petit déjeuner. Il stresse un peu de peur d’être en retard mais on peut s’aligner en milieu de peloton pour le départ.

📷Marc Chaland

On nous a promis un bouchon très rapidement et nous avons le bouchon. Ça ne dure pas trop longtemps et c’est parti pour une montée longue sans trop de pente. J’ai un peu du mal à suivre Cyrille qui semble être en forme. Lorsque la pente se raidit, ça va mieux, je recolle. Des fois, il m’attend 😒. J’ai remarqué que la veille, je m’étais un peu crispé sur le cintre en montée. Du coup, j’avais mal en descente. Je me suis donc appliqué à relâcher le haut du corps pour le préserver pour la descente.

📷Jérôme Genée
📷Cyril CRESPEAU / RAID VTT

En haut, une belle surprise : un passage sous une arche après un petit balcon bien étroit. C’est mignon 😊. Ça bouchonne sur la descente, puis ça devient plus roulant.

Alors que la piste devient moins lisible, je ralentis fortement. Il y a la voie la plus lisse, celle que tout le monde a prise. Mais je sens qu’il y a moyen de s’amuser. Alors que mon cerveau envisage plusieurs traces, j’entends Cyrille derrière moi : « c’est bon, j’ai rien ». Un sourire intérieur m’envahit. Il l’a visiblement perçu. Il n’était peut-être pas si intérieur que ça 🤗.

Ça remonte avec un coup de cul. J’arrive à rester sur le vélo. C’est au tour de Cyrille d’être à la peine. Puis un second coup de cul se présente, je lève le nez et comprend très vite que ça n’est pas la peine de s’acharner. Je pousse, puis rapidement, le vélo passe sur l’épaule. Alors que Cyrille m’avait presque rattrapé, il s’est fait doubler. C’est probablement son premier vrai portage. J’en rigole intérieurement encore. Sa tête, arrivé en haut, est très évocatrice : il s’agit bien d’une première fois 😀.

📷Marc Chaland

Le ravito commence à se faire attendre. L’orga a beau avoir prévenu, j’ai eu beau remplir ma poche au max, je suis à sec. Il fait trop chaud. On se rafraîchit à une fontaine.

📷Jérôme Genée
📷Jérôme Genée

La descente qui suit est assez roulante. Alors, pour casser l’ennui et m’entraîner un petit peu, je m’amuse à marquer mes appuis en courbe comme, je l’imagine, un calligraphe Japonais le ferait avec son pinceau.

À l’arrivée, le camping est beaucoup mieux dimensionné. Néanmoins, au moment de la glace artisanale, les serveurs sont sur-bookés. L’eau du lac est moins fraîche que celle du torrent de la veille. Mais c’est bien agréable quand même.

Cette journée fût la plus difficile et je n’en ai pas fait tant que ça des journées à 2700m de dénivelé positif. Je suis surpris par la résistance de mon corps après la défaillance de la veille. Je n’ai pas complétement récupéré mais mon corps est parfaitement capable de fournir un effort suffisant pour boucler la journée dans les temps des Elites. Je trouve qu’on s’en sort pas trop mal.

📷Marc Chaland

Photos : Marc Chaland, Jérôme Genée et Cyril CRESPEAU

Une réflexion sur “Les Chemins du Soleil : jour 2 / Châtillon-en-Diois – Veynes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s